VEN. 08
DEC. 2017
> 20H00

 

GENRE : POP URBAINE

 

TARIF : 29,00 EUROS 

 

ÉVÈNEMENT ACCESSIBLE AUX DÉTENTEURS DE LA CARTE M'RA. > PLUS D'INFOS

 

OUVERTURE DES PORTES > 19H00

DEBUT DES CONCERTS > 20H00

 

FOODTRUCK SUR PLACE 

 

 

RIDSA

 

Si Brigitte Bardot a un jour chanté « Je n’ai besoin de personne…» c’était plus pour la rime avec l’Harley Davidson qu’elle chevauchait qu’à cause d’une envie d’émancipation soudaine. Ridsa aurait pu lui emprunter ses mots, mais il a opté pour une formule encore plus expressive « Je suis libre… » qu’il n’hésite pas à répéter tel un mantra. Et ce n’est ici ni pour la pose ni pour la rime. On l’aura compris le Ridsa nouveau est très différent de celui que l’on a connu. Oublié son côté lover, le timide séducteur est devenu ambianceur confirmé. Les musiques de ce deuxième album sont directes, évidentes et immédiates, un parfait mix de pop urbaine et de variété, dans le sens où elles s’adressent à tous et à toutes. Difficile de résister, de ne pas se laisser gagner

par sa fièvre ultra contagieuse. « Je fais enfin la musique que j’aime » reviendra plusieurs fois dans la conversation, une évidence à l’écoute du premier titre "Oubliez-moi" qui d’entrée se révèle d’une redoutable efficacité. Et même si les paroles affichent une certaine noirceur, « Fatigué, j’suis épuisé, j’ai pas fermé l’oeil de la nuit / Des tas d’idées, j’ai pas d’sommeil Remise en question sur la vie… », Ridsa est bien trop pudique pour dénoncer ceux qui l’ont trahi et les raisons d’un tel spleen.

 

Malgré tout, impossible de ne pas ressentir une cassure, une thématique présente dans nombre de ces nouvelles chansons. Mais comme - Tout ce qui ne tue rend plus fort - cela aurait pu être du Ridsa mais c’est du Nietzsche, l’homme est pour ce deuxième album reparti gonflé à bloc. Gonflé à bloc, car épaulé d’un double compositeur-arrangeur particulièrement énergique, Renaud Rebillaud. L’homme a épaulé Sexion d’Assaut, Black M ou Florent Mothe et a donc le sens de la formule gagnante. « Même si j’écris les textes seul et compose les mélodies, je dirai que ce disque est le fruit d’un vrai travail à deux. Avant je posais mes instru en studio et je laissais faire, cette fois il y aura dialogue. Renaud avait toujours sa guitare et cherchait la meilleure tonalité, le meilleur arrangement, le thème le plus efficient… Je n’avais jamais eu les moyens de composer

dans ces conditions, et ça me semble évident que cela s’entend. Une bonne ambiance en studio te porte toujours vers le meilleur de toi-même. »

 

Single zéro de ce disque "Porto-Rico" a déjà été visionné 10 millions de fois sur les réseaux sociaux en quelques mois à peine, déclaration d’amour éternel, cela n’était pourtant qu’un apéritif. Ridsa a décidé de se livrer dans ce disque et n’hésite plus à se raconter, ainsi la thématique d’"Avancer" est bien plus importante à ses yeux que cette course amoureuse à l’autre bout du monde. Essentielle même, car l’on y découvrira une volonté de ne jamais baisser les bras quoi qu’il arrive. Une attitude devenue ici véritable profession de foi.


Proposé par W Live et Médiatone.