CONCOURS !

 

À l’occasion de ce concert, nous vous proposons de participer à un jeu concours consistant à en réaliser l’affiche ! 
Vous cachez vos talents de graphistes ? Mobilisez vos meilleurs skills !

2 places à la clé pour venir voir votre crew préféré au Transbo et un T-Shirt L’Animalerie ! 

Formats souhaités : 
affiche : A1 (59.4cmx84.1cm)
flyers : A6 (10.5cmx14.8cm)

Pour participer, contactez-nous simplement à cette adresse.

Le concours est ouvert jusqu’au 7 octobre.

À vous de jouer !!

SAM. 15
DÉc. 2018
> 20h00

GENRE : HIP-HOP

 

TARIF PRÉVENTE : 20,80 EUROS (frais de loc. inclus)

 

ÉVÈNEMENT ACCESSIBLE AUX DÉTENTEURS DU PASS'RÉGION > PLUS D'INFOS

 

OUVERTURE DES PORTES > 19H00

DÉBUT DES CONCERTS > 20H00

  

FOODTRUCK SUR PLACE

 

CONTACT ORGANISATEUR, ACCUEIL PMR

 

L'ANIMALERIE & FRIENDS

  

L’amitié, c’est le début de la création, se dit-on au regard du collectif lyonnais L'Animalerie. Mené d’une main de maitre par le beatmaker Osterl Lapwass, de nombreux projets indépendants ont vu le jour ces dernières années du côté de Lyon. L’équipe accueillera le 15 décembre, pour sa deuxième date lyonnaise grand format dans le mythique Transbordeur, une sélection d’amis triés sur le volet avec qui ils aiment partager la scène. On s’attend à une grosse rapta, avec des concerts répartis toute la soirée entre la Grande Salle et le Club Transbo !

L'ANIMALERIE
Au début des années 2000, OsTER LAPWAss (Beatmaker), jeune producteur, commence à enregistrer quelques instrus dans son appartement. Son empreinte encore perceptible aujourd'hui transpire le vieux rap Old School auquel il combine des arrangements plus modernes. Au fil du temps, il accueille de plus en plus de rappeurs, pour la plupart encore méconnus du grand public mais certains grands noms du rap sont passés par son appartement. Sans aucun moyen de production, il enregistre une multitude de créations à l'aide de sa seule caméra et ses vidéos Youtube connaissent le succès. Le collectif s’étoffe, en même temps que son style, tant la diversité des protagonistes est importante. L’Animalerie devient une sorte de coopération où l'entraide (matérielle, promotionnelle) semble être la règle. À ce jour, aucun album au nom de L'Animalerie n'est à répertorier mais les nombreux rappeurs qui composent le groupe réalisent des morceaux et certains, en groupes plus restreints, ont déjà enregistré quelques albums. Cette soirée spéciale au Transbo permettra de les réunir tous ! LAPWASS sera accompagné de Lucio Bukowski, ANTON SERRA, HAKAN, EDDY et KALAN de Bavoog Avers, Baptiste Chambrion, DJ FLY et Robse.

L'ORDRE DU PÉRIPH
Ils sont 4, ils ont la vingtaine. Ce sont les nouveaux talents qui débarquent dans le rap game. Ils s’appellent Arsn, Youv Dee, Assy, Swan et forment le groupe L’Ordre du Périph. 
Après s’être fait connaître à travers des Open mics et des Freestyles, le groupe diffuse plusieurs clips sur YouTube et sort le 10 novembre dernier « Vogue Merry », leur tout premier EP dont le titre OuhOuh est issu. 
Avec des influences issues de la new wave, l’Ordre du Périph se différencie par des influences propres à chaque membre.

KIKESA
KIKESA est enfant terrible, pur produit de pop culture et de musique des années 90. Mélangeant toutes ces influences dans ses sons, il allie un flow énergétique et une attitude unique pour obtenir un style « nouveau hippie », qu’il remet au gout du jour en y apportant la fraicheur de la jeunesse et la vivacité du hip hop, le tout avec une autodérision qui lui est propre. Le rappeur ne s’impose aucune limite stylistique, allant de la future bass à la trap music en passant par des freestyles hip-hop. Kikesa promet une déferlante de délire total sur scène, préparez-vous à sauter dans tous les sens.

TRACY DE SÀ
Féministe évidente, fière dans un milieu hip hop régi par les hommes, TRACY DE SÁ déroute l’auditeur par ses changements de rythmes imprévus mais maîtrisés, le galvanise de ses rimes guerrières. Le fait sourire, avec “Battery Low”, de ces drames relatifs que l’on vit quand la batterie du téléphone plonge dans le rouge. Lui fait lever la main en l’air et hocher la tête en cadence sur le manifeste “Bring Back Hip Hop”. Lui parle d’amour, de vie, de doute. Lui raconte l’histoire d’une petite fille partie d’Inde, construite dans le chaos de milliers de kilomètres parcourus.

 

 

Proposé par Mediatone, avec le soutien de la Ville de Lyon dans le cadre du dispositif Lyon sur Scène.