VEN. 18
OCT. 2019
> 20h00

 

GENRE : HOUSE / FUNK

 

TARIF RÉDUIT : 14,30 EUROS (frais de loc. inclus)

PLEIN TARIF : 21,30 EUROS (frais de loc.inclus)

 

OUVERTURE DES PORTES > 19H00

DÉBUT DES CONCERTS > 20H00

 

CONTACT ORGANISATEUR, ACCUEIL PMR

 

PENSEZ AU COVOITURAGE !

 

secret value orchestra + yellowstraps + cotonete + nikitch & kuna maze

  

Secret Value Orchestra

Secret Value Orchestra voit le jour en 2015 sur D.KO Records avec Larry Houl à la voix, Paul Cut au clavier, Flabaire à la basse mais aussi Mud Deep et Mr. Popo aux boites à rythmes. Sur scène, c'est un live band qui n’hésite pas à mélanger la musique électronique et l’acoustique. 

C’est également le type de collectif qui met le feu pendant ses lives, tant au niveau de la musique proposée que pour l’énergie qu’il dégage. Entre funk, jazz, house, nos cinq musiciens emballent le public concert après concert depuis maintenant 3 ans. 

En 2016, ils produisent et sortent un premier EP “Serious Intentions”, qui conquit totalement le public. Après ce premier succès, le groupe SVO décide de se consacrer à la production d’un album de 8 titres “Unidentified Flying Object”. Fidèles à eux-mêmes, nos musiciens gardent leur côté groovy qui plaît tant dans ce nouveau projet et n’hésitent pas à le faire découvrir directement en live en enchaînant les scènes. Le groupe est revenu en juin avec son deuxième EP ‘Live in Houston’ : portés par des mélodies prenantes et des rythmes enivrants, nos musiciens se transcendent sur scène, tout en embarquant les spectateurs avec eux.

 

YellowStraps

Jeune trio originaire de Braine-l'Alleud constitué autour des frères Murenzi, YellowStraps propose une musique vaporeuse aux confins de la lounge et du trip-hop, le tout complété par une voix on ne peut plus envoutante. Apparu sur la chaîne YouTube Colors et parfois comparé à King Krule, le trio risque bien de vous faire chavirer avec son nouvel EP Blame !

 

Cotonete

En 2005, Frank Chatona et Florian Pellissier montent Cotonete avec le rêve à peine secret d’aller jouer du funk 70’s au Brésil. Le répertoire inclue des tubes allant de Herbie Hancock et des JB’s à Deodato et Banda Black Rio, réinterprétés dans un groove imparable, tantôt funky, tantôt laidback.

Ayant retrouvé la route des tournées grâce au Jazzystan Music Festival en 2014, Cotonete commence à intégrer ses propres compositions au répertoire. Ils enchainent nombre concerts, notamment au New Morning et au Duc des Lombards, enregistrent le second album (CAJA/Prado Records) de la chanteuse Simone Mazzer, révélation brésilienne de l’année 2015, sortent 3 maxis 33T en 2017 (incluant des remixes de Phil Asher ou Hugo LX) et un disque produit avec leur ami Dimitri From Paris dont un des titres « Parribean Disco » s’impose en tant que hit dancefloor sur l’été 2018.

Ils finissent par sortir leur premier album « Super-Vilains » sous l’égide de Melik Bencheikh (Heartbeat Vinyl/Heavenly Sweetness) en février 2019. Au même printemps, Cotonete sort un album avec le célèbre chanteur brésilien Di Melo (Favorite Recordings) dont le titre phare A.E.I.O.U a déjà fait le tour des festivals et bonnes radios !

 

Kuna Maze

Après leur premier EP « Cake », sorti en juin 2018 chez Cascade records, soutenu par la presse spécialisée (Tsugi, Trax, Laidback radio,…) ainsi que par de nombreux professionnels et DJs internationaux tels que Gilles Peterson (BBC Radio 6, Worldwide Fm), Laurent Garnier, Lefto (Studio Brussels), Lexis et bien d’autres, Nikitch et Kuna Maze retournent en studio pour composer un nouveau disque dont la sortie est prévue pour le
début de l’année 2019 sur le label anglais Tru Thoughts.

La sortie de ce nouvel opus s’accompagne d’une nouvelle formule en Live band : Nikitch à la flûte, aux claviers et séquences et Kuna Maze à la basse sont rejoint par Raphael Starkier, batteur du groupe Yellowstraps, afin de créer un langage musical puisant
habilement dans les couleurs du Jazz et du Hip-Hop, ainsi que dans les Musiques Électroniques.
Le résultat de cette rencontre musicale crée une alchimie colorée et détonante, qui, sans que l’on sache vraiment s’il s’agit là de Jazz, Musique Électronique, ou Hip-Hop nous entraine immédiatement hors de nos sièges.

 

 

Proposé par Un Doua de Jazz en accord avec Le Transbordeur, avec le soutien de la Ville de Lyon dans le cadre de la convention Lyon sur Scène.